image #1 : THE ONE & the one

THE ONE & the one | Colette Gomette & Anna de Lirium>

Espace Alya, Festival Off d'Avignon, France
du 3 juillet au 23 julliet 2020
Festival Off d'Avignon

Naissance d’un duo

Colette Gomette et Anna de Lirium
Hélène Gustin - France et Tanja Simma - Autriche

Dans la pure tradition des grands duos comiques tels Harlecchino & Brighella, Footit & Chocolat, Stan Laurel & Oliver Hardy, Jerry Lewis & Dean Martin, voici Anna de Lirium et Colette Gomette combinaison puissante de 2 clowns au féminin.

Hélène Gustin « Colette Gomette » et Tanja Simma « Anna de Lirium » se sont rencontrées dans une tournée au Brésil en 2014, chacune en solo : après avoir cherché pendant des années LE ou LA partenaire, tenté ici et là des «mariages» qui n’ont pas résisté au temps.

Depuis plus de 25 ans, chacune arpente les scènes et festivals internationaux, la rue et les couloirs des hôpitaux, avec le même personnage qui s’est incarné au fil du temps, a pris de l’étoffe, voire du galon !

Ce sont donc 2 solistes, maîtresses de l’art du clown visuel, qui unissent ici leur force. La relation est riche et offre pléthores de situations !

Elles ont déjà joué leur spectacle « THE ONE & the one » dans plus de dix pays (Colombie, Pérou, Brésil, Nicaragua, Salvador, Honduras, Finlande, Espagne, Portugal, Autriche, France...)

image #2

THE ONE & the one

Le Spectacle

Une grande et une petite.
Une costaude et une filiforme.
L’effet comique est de taille, quand bien même la relation est loin de se limiter à cette différence.

L’une se croit plus intelligente et l’autre est assez bête pour la croire.

La grande Anna, est une boule d’affection, toujours prête à rendre service pour exister aux yeux de l’autre, tandis que la petite Colette revendique la liberté et l’autonomie, sans pour autant en être capable.

L’une a le pouvoir de la taille, l’autre le pouvoir de la rapidité.

Elles sont liées comme le yin et le yang, elles ont toutes les 2 besoin de l’autre, toujours en quête de la bonne distance.

Miroir de nos humanités, elles nous livrent les vicissitudes des relations humaines. L’excès de gentillesse, les désirs cachés, l’égocentrisme malmènent leur amitié.

Ces êtres candides, tutoient, touchent, atteignent l’universel.

image #3

Note d’intention

Notre passion pour le clown est notre truculent moteur. Nous défendons un personnage de clown sensible, fin, subtile mais au caractère bien trempé.

Le spectacle laisse la part belle aux personnages. Nous l’avons voulu dénudé, il y a peu de scénographie et d’accessoires, pour rester fidèles à notre première rencontre et poursuivre avec légèreté nos voyages à 4 (Colette, Anna, Tanja et Hélène).

Dès le début de cette aventure nous avons souhaité construire le spectacle sous forme d’entre-sorts, dissociables selon les besoins. Notre objectif étant d’être ‘tout terrain».

Le spectacle pourra être joué dans sa totalité, mais aussi sous forme de numéros, pour être facilement intégrés à un spectacle de cirque par exemple… Rencontrer les publics où qu’ils soient, est un souhait et que le clown garde sa grandeur populaire un véritable rêve.

Pourquoi le choix du nez rouge ?

Le nez rouge est un masque, « le plus petit du monde ».

Le clown est un résistant qui s’ignore, il marche à contresens de la société. Anarchiste inné, il vit sa vie librement, sans dogme à respecter si ce n’est ceux qu’il se crée. Il n’est ni dans le futur ni dans le passé, il vit intensément le présent. Ses défauts, ses ratés, ses prises de risque sont les raisons de son succès. C’est un livre ouvert, le poème s’en échappe. Son corps expressif en raconte plus que ses mots. Son langage est universel.

Le spectateur fait avec lui un voyage de sensations et émotions fortes (dont le rire). Le nez met légèrement à distance le spectateur, ce phénomène fait loupe, ce qui permet sans doute une rencontre plus intime et profonde. À bien y regarder ne serions-nous pas semblables ?

Un vrai masque ne cache pas, il rend visible
Ariane Mnouchkine

image #4

d’Autres en parlent

You are both amazing clowns, so now you will be twice as amazing!!!
Annette Devick, Artistic Talent Scout Cirque du Soleil

Fantastic! A clown-mariage made in heaven!
Nola Rae

Le rêve de voir des spectacles clownesques où talent, technique, dramaturgie et mise en scène vivent en parfait équilibre, s’est fait réalité avec « THE ONE & the One », hier au Teatro Luis Poma. Il ne s’agit pas seulement de l’extraordinaire talent des deux interprètes du Tandem Anna & Colette. En tant que dignes héritières du théâtre de Samuel Beckett, elles transcendent la classique paire du cinéma muet et nous témoignent de thèmes de tolérance, amitié, diversité, solidarité et sexualité, en évitant les écueils de la vulgarité et du didactisme. L’autrichienne Anna et la française Hélène sont non seulement un régal, mais de grandes artistes.
Roberto Salomon Director Teatro Luis Poma – San Salvador

image #5

Soudain, le premier rire, poussé par un tout petit enfant. But ! D’où vient cette trille qui se prolonge ? Pourquoi ce rire irrépressible fait-il ressurgir en moi la même émotion originelle, abolissant le cours du temps, réunissant dans la même exclamation sonore un sexagénaire et un tout petit enfant ? Sur scène, la grande naïve et la petite hargneuse offrent au public du théâtre de l’Arlequin, plein comme un oeuf, une heure d’enfance ressuscitée. Des événements sédimentés dans nos souvenirs tressaillent. Petits et grands sont emportés dans une étrange dramaturgie où les fils dont se tisse toute vie affective - agacement, tendresse, rage, suspense… se croisent les uns avec les autres, formant une histoire sans parole pimentée par le burlesque, l’autodérision et les savantes contraintes de l’art du clown. Le rire est, dit-on, le propre de l’homme. La trille du tout petit enfant atteste qu’il s’est d’abord identifié à ces drôles de personnes au nez rouge, qu’il a retrouvé ses gestes d’humain dans les leurs, puis qu’une maladresse, un imprévu, une clownerie l’a conduit à s’élever au dessus de cet événement, à le « réfléchir ». Initiation à la conscience réfléchie : le propre de l’homme. Et pour en attester, non pas une bonne note sur un devoir de philosophie, mais le rire, ce merveilleux idiome de la joie. Rire du tout petit enfant, le mien, rire de la salle entière… Du grand art !
Jean-Louis Sagot-Duvauroux, philosophe et dramaturge, metteur en scène, directeur de théâtre, Cie Blonda, France

Hélène & Tanja

image : Helen

Hélène Gustin. Comédienne-clown, danseuse et pédagogue, s’est formée à l’Ecole d’Art Dramatique Charles Dullin à Paris en 1981.

Son personnage de clown Colette Gomette est né en 1995 – un clown puissant reconnu par son caractère primitif et asocial. Elle s’est produite en France, Belgique, Portugal, Autriche, Chili, Brésil, Colombie, Canada…

Elle travaille également pour le Rire Médecin, en rendant visite aux enfants hospitalisés, depuis 1996. Après avoir tourné son spectacle « Les hommes ont 2 pattes de moins que les animaux », elle présente aujourd’hui sa toute dernière création « Colette Gomette Prézidente ».

Hélène Gustin est pédagogue clown et dispense des stages pour le Rire Médecin à Paris, Hôpiclowns à Genève Suisse (dont elle est la conseillère artistique), Fil Rouge à Lausanne Suisse, Rote Nasen en Autriche, Ecole Internationale Le Samovar à Bagnolet, La Ferme de Trielle dans le Cantal, la Fabrique Jaspir…

www.colettegomette.com
image : Tanja

Tanja Simma. Elle s’est formée à l’Université de Musique et jeu d’acteur à Vienne puis à l’École de Mime et Clown en France.

Elle fût la première artiste autrichienne du Cirque du Soleil et fit partie de la première production de Palazzo à Vienne.

Elle est moteur de sa « Comicompany », co-fondatrice du premier théâtre pour les clowns à Vienne et un des piliers de l’équipe « Red Noses Clowndoctors ».

Son premier spectacle en solo « Anna de Lirium in THE SUBSTITUTE » (mis en scène par « King of Fools » Jango Edwards) célèbre sa 25e année d’expérience scénique en 2012. Depuis, elle s’est produite dans nombre de pays : l’Espagne, le Portugal, la Finlande, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne, le Brésil ou encore la Colombie...

www.anna-de-lirium.com